l’actualité sociale du groupe accor selon la CFDT

Le mot du Chef…

Ce résultat est le fruit d’une détermination collective qu’il nous faut entretenir sans relâche Les défis auxquels nous avons été confrontés ont été nombreux et inédits.

Je tiens à saluer celles et ceux qui ont construit ce résultat et ont permis de renforcer notre représentativité. Nos militants élus et désignés ont été des collègues reconnus comme capables d’apporter des réponses appropriées à leurs besoins.

Agir au nom de nos convictions en faveur de l’intérêt général est un combat que les militants CFDT doivent poursuivre tout au long de leur mandature.

Fini le temps béni pour certains patrons où certaines OS très minoritaires pouvaient engager tous les salariés avec des accords de complaisance !

Les nouvelles règles : 10% pour exister 30% pour signer et 50% pour s’opposer.

La répression syndicale ou les préférences patronales et les pratiques clientélismes sont une réalité que la CFDT n’ignore point. Elle combattra toute pratique frauduleuse.

Le maintien des garanties déjà négociées est un chalenge difficile face à un patronat particulièrement enclin à vouloir réduire les avantages existants ;

La CFDT saura malgré un contexte peu favorable obtenir et négocier des avancées sociales.

Pour cela, malgré nos différences, il nous faut construire ensemble et faire du respect de chacun une ligne de conduite pour mener à bien notre plate forme revendicative.

Le syndicalisme que nous portons ne se contente pas de répondre à l’actualité, il doit anticiper et répondre concrètement à des objectifs et aux attentes des salariés.

C’est ainsi que nous bâtirons un syndicalisme qui repose sur du concret.

Nous devons prendre en main notre destin plutôt que de laisser faire les chantres de la privatisation des profits et de la socialisation des pertes !