l’actualité sociale du groupe accor selon la CFDT

Iliane DumasAssocier les salaries à la stratégie des grandes entreprises, tel est l’esprit de la loi du 14 juin 2013, conformément à l’Accord National Interprofessionnel ( ANI du 11 janvier 2013 ), qui prévoit la participation des représentants des salaries avec voix délibérative, aux conseils d’administration ou de surveillance des grandes entreprises.
Les sociétés concernées sont celles dont les effectifs totaux sont au moins égaux à
10 000 salaries dans le monde ou a 5000 en France.
Le nombre de représentants des salaries sera au moins égal à deux dans les entreprises qui comportent plus de 12 administrateurs et à un dans les autres cas.
L’objectif est de favoriser la prise en compte du point de vue des salaries sur la stratégie de leur entreprise.
Accor ayant son siège social en France remplit les conditions de cette désignation dont les modalités viennent d’être adoptées par l’assemblée générale des actionnaires du groupe en date du 29 avril 2014 qui a validé dans ses résolutions, la désignation d’un administrateur salarie au sein du groupe Accor conformément à la nouvelle législation.
Cet administrateur sera désigné par l’organisation syndicale majoritaire.
Peuvent être éligibles à la fonction d’administrateur, les salaries titulaires d’un contrat de travail depuis au moins deux ans avec la société ou l’une de ses filiales directes ou indirectes…
La Cfdt étant le syndicat majoritaire au sein du groupe désigne comme Administratrice salariée : Madame DUMAS Iliane salariée au siège de l’odyssée Paris. Cette désignation prend effet a partir du 2 Mai 2014.
Il n’y aura pas de jetons de présence pour l’Administrateur salarie à décidé Accor.

La Cfdt tient à remercier l’ensemble des salaries du groupe qui de par leur grande mobilisation, soutien et confiance ont fait de la Cfdt la première organisation.

Toutes nos félicitations a Madame DUMAS qui bénéficiera d’un crédit d’heures pour exercer utilement son mandat et d’une formation adaptée à l’exercice de ce mandat qui est la première dans le groupe Accor.
ENCORE MERCI À TOUS LES SALARIES DU GROUPE ACCOR.
LA CFDT C’EST LA DIFFÉRENCE PAR L’EXPÉRIENCE

 

Logo CFDT 1

Les négociations annuelles obligatoires viennent de se clore au sein de l’entreprise Thalamer.

Le protocole signé par la CFDT prévoit les dispositions suivantes :

> Augmentation de 1,5 % pour les employés et agents de maîtrise présents au 1er avril 2014 et ayant 6 mois d’ancienneté (hors SMIC) rétroactive au 1er janvier 2014 ;

> Versement d’une prime de 200 € brute pour les employés et ce, au prorata de leur temps contractuel ;

> Revalorisation minimale de 0,7 % pour les cadres (hors dirigeants) ;

> Valeur faciale des tickets-restaurants des centres de thalassothérapie de Quiberon et du Touquet portée à  6,85 € ;

> Augmentation du budget des oeuvres sociales des comités d’établissement à 0,40 % de la masse salariale.

Vos militants CFDT restent à votre disposition pour toute information sur l’application de cet accord.

Photo Thalasso CFDT1

 

Logo CFDT 1

Les négociations annuelles obligatoires sont terminées au sein de la société Novotel-Mercure-Pullmann.

La CFDT a signé cet accord. En voici le contenu :

1) Augmentation générale des salaires

> Employés percevant un salaire supérieur au SMIC et ayant 6 mois d’ancienneté : +1,7 % rétroactif au 1er janvier 2014 ;
> Collaborateurs de statut cadre (hors cadres dirigeants) : +1,3 %rétroactif au 1er janvier 2014.

2) Augmentation du budget des œuvres sociales des comités d’établissement

Le budget des œuvres sociales et culturelles des comités d’établissement était auparavant de 0,35 %. Par cet accord, il est porté à 0,40 % de la masse salariale brute.

Vos représentants CFDT sont à votre disposition pour toute explication ou difficulté dans l’application de cet accord NAO 2014.

 

Logo CFDT Ibis 1

La cuvée 2014 est désormais terminée au sein du GIE IBIS. Comme tous les ans, l’équipe de négociateurs CFDT a été, dès l’entame des négociations, porteuse de proposition alliant gain de pouvoir d’achat et amélioration de l’emploi au sein du GIE.

Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes de ce protocole d’accord :

1) Augmentations salariales

> Employés et agents de maitrise percevant un salaire supérieur au SMIC et ayant 6 mois d’ancienneté : +1,7 %rétroactif au 1er janvier 2014 ;
> Collaborateurs de statut cadre (hors cadres dirigeants) : +1,3 %rétroactif au 1er janvier 2014.

2) Jours pour évènements familiaux

Les jours pour évènements familiaux sont modifiés. Ainsi, en cas de décès d’un proche, Les parties ont souhaité renforcer le soutien apporté aux salariés confrontés aux décès d’un proche.

D’autre part, la condition d’un an d’ancienneté est supprimée pour bénéficier des jours supplémentaires d’absence autorisée payée dans le cas du décès du conjoint, du père ou de la mère.

Voici la synthèse des jours pour évènements familiaux :

Mariage du salarié : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 4 / A compter d’un an d’ancienneté : 5 jours

Préparation du PACS : 1 an d’ancienneté – Nbre de jours : 2

Naissance ou adoption d’un enfant : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 3 (A prendre dans les 15 jours qui suivent l’évènement)

Décès du conjoint : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 4

Décès d’un enfant : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 4

Mariage d’un enfant : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 2

Décès du père ou de la mère : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 2

Décès d’un grand-parent : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 1

Décès du beau-père, de la belle-mère, d’un frère ou d’une sœur : Aucune condition d’ancienneté – Nbre de jours : 1

Enfant hospitalisé de moins de 16 ans : 1 an d’ancienneté – Nbre de jours : 3

3) Jours fériés
Tous les salariés travaillant comptant trois mois d’ancienneté au sein du GIE des hôtels ibis ou du Groupe ACCOR et travaillant dans l’entreprise bénéficient, en plus du 1e mai, de 10 jours fériés par an.

Dans ce cadre, il est accordé aux salariés six jours fériés garantis. Ces six jours fériés seront ainsi soit chômés sans perte de salaire, soit compensés ultérieurement.

Les quatre autres jours fériés sont accordés selon les modalités suivantes :

- Le jour férié est chômé, le chômage des jours fériés ne doit entrainer aucune réduction du salaire,

- Dans le cas où l’activité de l’établissement nécessite la présence du salarié, l’intéressé bénéficie d’un jour de compensation,

- Le jour férié coïncidant avec un jour de repos ne donne pas lieu à compensation ou à indemnisation.

Concernant les salariés à temps partiel dont le temps de travail prévu au contrat est réparti sur moins de cinq jours par semaine, les jours fériés sont attribués au prorata temporis.

4) Augmentation du budget des œuvres sociales des comités d’établissement

Le budget des œuvres sociales et culturelles des comités d’établissement était auparavant de 0,35 %. Par cet accord, il est porté à 0,40 % de la masse salariale brute.

Vos représentants CFDT sont à votre disposition pour toute explication ou difficulté dans l’application de cet accord NAO 2014.

 

La colère des salaries de l’hôtel Mercure Metz Centre s’est faite entendre ce 1er Avril 2014.

Passé en hôtel managé depuis le début de l’année, antérieurement filiale du groupe Accor, la direction se préparait-t-elle à enterrer les avantages sociaux des salaries et mettre en place un nouveau mode de management ?

Beaucoup de signes ont alerté les salaries :

  • non remplacement des départs,
  • polyvalence accentuée,
  • dégradation du climat social et des conditions de travail,
  • augmentation des charges de travail,
  • rémunérations en berne
  • non respect de la politique manageriale du groupe Accor -non respect des réunions des délégués du personnel,
  • augmentation des contrats précaires,
  • etc…

Tout ceci au mépris de l’accord d’accompagnement des salaries en cas de cession des hôtels signé le 27 juillet 2013 qui porte la survie des accords collectifs a 24 mois… et qui précise qu aucun élément contractuel ne peut-être modifié sans l’accord du salarie…

Bref un virage a 90 degrés se préparait t- il déjà dans les coulisses ?

C’est sans compter sur la vigilance des adhérents Cfdt qui ont aussitôt pris contact avec leur syndicat… qui lança un message d’alerte à la direction restée sourde…

C’est pourquoi des l’aube du 1er Avril, au premier chant du coq, les salaries préparaient leur matériel de manifestations : sifflets, banderoles, casquettes, ballons, drapeaux, rien ne manquait a la panoplie pour faire de cette journée, une journée de détermination à défendre leurs intérêts afin de fournir un service de qualité à la clientèle en ces périodes de vache maigre nous dit-on !

Après 10 h de négociations commencées la veille au soir, un protocole de fin de conflit a été négocié par le syndicat Vosges Moselle, accepté et signé après l’approbation des salaries a l’unanimité.

POINTS acquis

  • un contrôle des classifications de chaque salarie sera effectué en présence d’un de nos représentants si le salarie le demande.
  • allègement et meilleure répartition des tâches
  • mise en place d’un plan de formation répondant au souhait des salaries et une formation pour lutter contre l’illettrisme, disposition en lien avec la branche HCR et Hôtel à la lettre avec l’aide de l’académie Accor
  • meilleur suivi des entretiens d’évaluation avec un plan d’action et aide au salarie voulant mettre en œuvre un projet professionnel…
  • mise en place de réunions permettant aux salaries de s’exprimer librement sur leurs conditions de travail, nonobstant la tenue à échéance mensuelle des réunions de Délégués du personnel…
  • augmentation de salaire de 1,7% pour les employés et agents de maîtrise, et 1,3% pour les cadres avec effet rétroactif au 1 er janvier 2014.
  • amélioration des congés pour événements familiaux…le tableau sera affiché comme obtenu dans les filiales
  • engagement ferme de la direction a respecter l’accord du 27 juillet 2013 selon lequel les accords survivent pendant une durée de 24 mois puis au terme desquels les avantages individuels acquis s’intègrent aux contrats de travail des salaries bénéficiaires.
  • mise en place d’un accord d’intéressement collectif des 2014 dont les modalités restent à être définies .

Ce dispositif viendrait ainsi prendre le relais de celui qui était en place lorsque l’hôtel était une filiale Accor, accord qui expirait au terme de l’année 2013.

La fédération des services était représentée a cette manifestation pour leur apporter son soutien et elle remercie tous les salaries d’autres établissements venus les soutenir ainsi que les membres du bureau du syndicat local.

Ce n’était pas un poisson d’avril …..