l’actualité sociale du groupe accor selon la CFDT

La Société de Management Intermarques gère les personnels du siège social du groupe Accor à Evry.
A l’issue des négociations annuelles, un accord interviendra concernant les salariés de statut employé, agent de maîtrise et cadre en CDI ayant 6 mois d’ancienneté au 1er Janvier 2005 et dont le salaire mensuel de base est inférieur ou égal au plafond de la Sécurité Sociale fixé au 1er janvier 2005, soit 2516 € par mois. Ces salariés verront leur salaire augmenté au minimum de 2,5%. Un montant minimum mensuel en valeur absolue est établi à 50€ pour un temps plein et au prorata temporis pour un temps partiel.
Date d’effet 1er janvier 2005 avec rattrapage avec la paie de mars.

 

Le montant de l’augmentation salariale est de 2,5% avec un montant minimum en valeur absolue, appliquée selon les modalités ci-après :
+ 50 € sur les salaires compris entre 1200 et 1350 euros ;
+ 45 € sur les salaires compris entre 1351 et 1799 € ;
+ 2,5% sur tout salaire égal ou supérieur à 1800 €.
Carence pour enfant hospitalisé
Accor Services France prendra en charge les 3 jours de carence lorsqu’un salarié de statut employé est obligé de s’arrêter dans le cadre d’une hospitalisation de son enfant égale ou supérieure à 3 jours et sur justificatif du bulletin d’hospitalisation de l’enfant.

 

Après une série de négociations, la CFDT, dont la dextérité à la calculette n’est plus à démontrer, a obtenu un compromis de la direction portant sur la fusion de ses deux propositions initiales, à savoir une amélioration des taux différenciés afin d’éviter l’absorption par le SMIC des salaires intermédiaires et un aménagement du 13ème mois (dont il faut rappeler que tous les salariés ne sont pas encore bénéficiaires).

Salaire Augmentation

SMIC à SMIC+3%

1,6%

SMIC+3% à SMIC+5%

2,6%

SMIC+5% à SMIC+15%

2,8%

SMIC+15% au plafond Sécu

2,4%

Ces augmentations ont un effet rétroactif au 1er janvier 2005 et une régularisation aura lieu sur les bulletins de salaire du mois de mars.
13ème mois : Versement de la deuxième partie du 13ème mois en novembre au lieu de décembre sous forme d’acompte systématique sur les bulletins de paie de juin et de novembre.
Congé pour évènement familial : Un jour supplémentaire en cas de décès du conjoint soit 4 jours au lieu de 3 jours.
Des résultats, au final, similaires à ceux obtenus dans les Ibis.

 

SALAIRES
Malgré un contexte de négociation difficile, la délégation CFDT a su défendre ses revendications et a fait bouger les propositions patronales. Conformément au mandat qui nous a été donné, nous avons pu globalement assurer l’essentiel à savoir :

Statut Augmentation

Employés

 

SMIC à SMIC+3%

1,6%

SMIC+3% à SMIC+5%

2,4%

SMIC+5% à SMIC+10%

2,3%

SMIC+10%

2,2%

Agent de maîtrise

2,2%

Cadres (sauf dirigeants)

2%

AMÉLIORATIONS SOCIALES
Congé pour évènement familial
En cas de décès du conjoint, 1 jour supplémentaire d’absence autorisée payée est accordée : soit 4 jours au lieu de 3 jours (condition d’ancienneté 1 an).
13ème mois
Afin d’harmoniser les dates de versement dans les SNC et le GIE-IBIS, le versement s’effectuera désormais sous forme d’acompte systématique sur les bulletins de juin et novembre. Le versement du 13ème mois en brut interviendra sur le bulletin de paie de décembre avec la reprise des acomptes. Les conditions de versement demeurent inchangées.