l’actualité sociale du groupe accor selon la CFDT

La colère des salaries de l’hôtel Mercure Metz Centre s’est faite entendre ce 1er Avril 2014.

Passé en hôtel managé depuis le début de l’année, antérieurement filiale du groupe Accor, la direction se préparait-t-elle à enterrer les avantages sociaux des salaries et mettre en place un nouveau mode de management ?

Beaucoup de signes ont alerté les salaries :

  • non remplacement des départs,
  • polyvalence accentuée,
  • dégradation du climat social et des conditions de travail,
  • augmentation des charges de travail,
  • rémunérations en berne
  • non respect de la politique manageriale du groupe Accor -non respect des réunions des délégués du personnel,
  • augmentation des contrats précaires,
  • etc…

Tout ceci au mépris de l’accord d’accompagnement des salaries en cas de cession des hôtels signé le 27 juillet 2013 qui porte la survie des accords collectifs a 24 mois… et qui précise qu aucun élément contractuel ne peut-être modifié sans l’accord du salarie…

Bref un virage a 90 degrés se préparait t- il déjà dans les coulisses ?

C’est sans compter sur la vigilance des adhérents Cfdt qui ont aussitôt pris contact avec leur syndicat… qui lança un message d’alerte à la direction restée sourde…

C’est pourquoi des l’aube du 1er Avril, au premier chant du coq, les salaries préparaient leur matériel de manifestations : sifflets, banderoles, casquettes, ballons, drapeaux, rien ne manquait a la panoplie pour faire de cette journée, une journée de détermination à défendre leurs intérêts afin de fournir un service de qualité à la clientèle en ces périodes de vache maigre nous dit-on !

Après 10 h de négociations commencées la veille au soir, un protocole de fin de conflit a été négocié par le syndicat Vosges Moselle, accepté et signé après l’approbation des salaries a l’unanimité.

POINTS acquis

  • un contrôle des classifications de chaque salarie sera effectué en présence d’un de nos représentants si le salarie le demande.
  • allègement et meilleure répartition des tâches
  • mise en place d’un plan de formation répondant au souhait des salaries et une formation pour lutter contre l’illettrisme, disposition en lien avec la branche HCR et Hôtel à la lettre avec l’aide de l’académie Accor
  • meilleur suivi des entretiens d’évaluation avec un plan d’action et aide au salarie voulant mettre en œuvre un projet professionnel…
  • mise en place de réunions permettant aux salaries de s’exprimer librement sur leurs conditions de travail, nonobstant la tenue à échéance mensuelle des réunions de Délégués du personnel…
  • augmentation de salaire de 1,7% pour les employés et agents de maîtrise, et 1,3% pour les cadres avec effet rétroactif au 1 er janvier 2014.
  • amélioration des congés pour événements familiaux…le tableau sera affiché comme obtenu dans les filiales
  • engagement ferme de la direction a respecter l’accord du 27 juillet 2013 selon lequel les accords survivent pendant une durée de 24 mois puis au terme desquels les avantages individuels acquis s’intègrent aux contrats de travail des salaries bénéficiaires.
  • mise en place d’un accord d’intéressement collectif des 2014 dont les modalités restent à être définies .

Ce dispositif viendrait ainsi prendre le relais de celui qui était en place lorsque l’hôtel était une filiale Accor, accord qui expirait au terme de l’année 2013.

La fédération des services était représentée a cette manifestation pour leur apporter son soutien et elle remercie tous les salaries d’autres établissements venus les soutenir ainsi que les membres du bureau du syndicat local.

Ce n’était pas un poisson d’avril …..

 

Les délégués syndicaux nationaux CFDT des NMP attaquent l’année 2010 avec une campagne électorale pour renouveler les Comités d’Etablissements et des Délégués du personnel.

Abdoulaye Dramé et Karim Wahibi ont entrepris une tournée des établissements en distribuant les tracts ci-dessous.

Cliquer sur l’image pour les télécharger au format PDF.

 

Les équipes CFDT ont également obtenus de bons résultats pour les salariés de ces trois marques malgré l’argument de leur susceptibilité accrue aux effets de la crise.
Pour les employés : 2% au 1er janvier 2009 et 0,5% au 1er juillet 2009. Sont concernés les employés rémunérés au fixe, ou dont une partie du salaire est au fixe, à temps plein ou à temps partiel. Sont concernés, les salariés ayant au moins 6 mois d’ancienneté dans le groupe Accor à la date du 1er janvier 2009 et présent au 1er mars 2009, hors personnels au SMIC.
Pour les agents de maîtrise et cadres dont le salaire de base est inférieur au plafond de la Sécurité Sociale (2 859 €/mois ou au prorata temporis), rémunérés au fixe ou dont une partie du salaire est au fixe :
- 2% d’augmentation collective au 1er janvier 2009
- une enveloppe supplémentaire de 0.3% de la masse salariale de la catégorie professionnelle de l’établissement, à répartir de manière individualisée.
- au 1er juillet 2009 : 0,2 % d’augmentation collective.
Pour les cadres percevant un salaire de base supérieur au plafond mensuel de la SS, le principe de l’augmentation individualisée est retenu.
La CFDT signera cet accord concernant les salariés des hôtels appartenant au SNC Novotel, Mercure et Pullman (hors franchisés).

 

SNC DGR R.A.M. – G.O. – I.D.F. ACCOR

Sont concernés tous les collaborateurs rémunérés au fixe, présents au 1er mars 08 et ayant au moins 6 mois d’ancienneté dans le groupe Accor à la date du 1er janvier 08.

Ces augmentations concernent également les salariés(es) qui auraient été absents pour des congés de maternité, adoption, solidarité familiale ou parentale d’éducation.

Ces augmentations se cumulent avec les éventuelles mesures individuelles d’augmentation liées au mérite, à un changement de poste ou de responsabilité.

EMPLOYES : +3%
Sont concernés les employés rémunérés au fixe, ou dont une partie du salaire est au fixe, à temps plein ou à temps partiel.
Les salariés rémunérés au SMIC (8,44€) de l’heure ne sont pas concernés. Ils bénéficient chaque année de l’augmentation du SMIC National. Il en est de même pour les apprentis, les contrats de qualification, de professionnalisation, les stagiaires et extras

AGENTS DE MAITRISE : +2,7%
Pour tous les agents de maîtrise rémunérés au fixe ou dont une partie du salaire est au fixe. Ils bénéficieront par ailleurs d’une enveloppe supplémentaire de revalorisation égale à 0,3% de la masse du salaire de base de leur catégorie, à répartir de manière individualisée.

CADRES : +2,3%
Pour tous les cadres rémunérés au fixe ou dont une partie du salaire est au fixe, dont le salaire de base est inférieur au plafond mensuel de la Sécurité Sociale soit 2773€ par mois, prorata temporis. Ils bénéficieront d’une enveloppe supplémentaire de revalorisation égale à 0,7% de la masse du salaire de base de leur catégorie, à répartir de manière individualisée.

Pour les cadres dirigeants le principe d’une augmentation individualisée est retenu pour cette catégorie.

PRIME DE NUIT :
Initialement fixée à 0,544 € heure de nuit (21h-6h) la prime est portée à 0,65€ à compter du 1er Avril 08 (soit de 100 € à 110 € par mois).

JOURNEE DE SOLIDARITE :
La journée de solidarité est supprimée en contrepartie du temps d’habillage/déshabillage pour les collaborateurs tenus au port de l’uniforme.

Les parties ont convenu d’aller au-delà des dispositions conventionnelles et que cette journée sera attribuée à tous les collaborateurs quel que soit leur ancienneté.

ENFANTS HOSPITALISES :
En cas d’hospitalisation en France métropolitaine d’un enfant à charge de 14 ans et moins, chaque collaborateur de plus d’un an d’ancienneté, bénéficiera d’un jour d’absence rémunéré.
Un certificat d’hospitalisation de l’enfant justifiant cette absence devra être fourni à la direction dans les 48 heures suivant l’hospitalisation. Ce dispositif sera appliqué à titre expérimental à partir du 1er Avril 2008 jusqu’au 31 Décembre 2009.

 

Le Comité Central d’Entreprise de la SNC DGR Grand Ouest s’est réuni jeudi 22 mars 2007 avec à l’ordre du jour, une consultation et un certain nombre de questions posées par les élus CFDT à propos du transfert du personnel de cet hôtel sous l’enseigne “All Seasons”. Voici les questions et un résumé des réponses du Président.
Lire la suite »

 

Cet accord concerne tous les collaborateurs des SNC DGR Île de France, Grand Ouest et Rhône Alpes Méditerranée présents au 1er mars 2007 et ayant au moins 6 mois d’ancienneté dans le groupe ACCOR à la date du 1er Janvier 2007.
Les salariés rémunérés au SMIC (8,27€ de l’heure) ne sont pas concernés par cette augmentation, ils bénéficient comme chaque année au mois de juillet de l’augmentation du SMIC national.
Statut Employé salaire horaire brut compris entre 8,28€ et 8,77€ : 2,3%
Statut Employé dont le taux horaire brut est supérieur à 8,77€ : 2,5%
Statut Agent de Maîtrise : 2,5%
Statut Cadre dont le salaire de base est inférieur au plafond de la SS : 2,3%
Ils bénéficieront d’une enveloppe supplémentaire de revalorisation égale à 1% de la masse de leur salaire de base.
Ces augmentations prennent effet au 1er janvier 2007 avec rappel sur la paie du mois de mars 2007.
Les présentes mesures générales d’augmentation de salaire se cumulent avec les éventuelles mesures individuelles d’augmentation liées au mérite ou à un changement de poste ou de responsabilités qui pourraient intervenir en 2007.
Il est précisé que ces augmentations collectives concernent également les salariés qui auraient été absents pour des congés de maternité, congés d’adoption, congés de solidarité familiale ou congé parental d’éducation.
Travailleurs de nuit à temps plein (employés et agents de maîtrise) : La prime d’un montant initialement prévu à 92€ est revalorisé à 100€/mois, proratisé en cas d’absence de travail effectif ou temps partiel. La contrepartie sous forme de repos demeure inchangée soit 4 jours pour les salariés présents toute l’année.